distinction aide spécialisée/aide personnalisée

Publié le par crabie


Soutien pédagogique, aides spécialisées et missions du psychologue.



Dès la rentrée scolaire 2008, les enseignants seront amenés à mettre en place un dispositif d'aide personnalisée aux élèves en difficulté en petits groupes, après la classe.

Le ministre de l'Education Nationale appelle ce dispositif : « les 2 heures de soutien pour ceux qui ne peuvent prendre de cours privés».

Cependant, il est primordial de ne pas confondre le soutien pédagogique et l'aide spécialisée aux élèves en difficulté. Les aides spécialisées dans l'école, existent depuis 1970 avec les

GAPP et depuis 1990 avec le dispositif RASED : celui-ci permet à des élèves, qui rencontrent des difficultés qui n'ont pu être résolues en classe, de bénéficier d'aides adaptées et différenciées dispensées par des enseignants spécialisés certifiés et formés à la prévention de la difficulté scolaire dans le champ de l'adaptation scolaire. Le psychologue de l'Education Nationale apporte l'appui de ses compétences pour la mise en oeuvre des conditions de la réussite scolaire, la prévention des difficultés et la scolarisation des élèves handicapés.

Pour aider à la compréhension des différentes aides proposées dès la rentrée prochaine, nous vous proposons un éclairage sur la définition de ces aides et une présentation des missions du psychologue en milieu scolaire :


· Le soutien pédagogique dit aide personnalisée: c'est une reprise, en petits groupes, du travail fait en classe. Une reformulation du contenu de certaines notions peut permettre de réactiver les activités effectuées au sein de la classe et de les mémoriser. Le soutien peut donner des résultats positifs avec les enfants qui sont déjà élèves et pour qui le rythme de la classe est un peu trop rapide. On peut même penser que, pour ces élèves, le travail en petits groupes ainsi qu'une relation privilégiée avec l'enseignant, pourraient les aider à mobiliser leurs compétences cognitives. L'aide personnalisée peut s'intégrer dans un projet personnalisé de réussite éducative (PPRE). Ce projet court, mis en oeuvre par le professeur des écoles en accord avec les parents est ciblé sur une notion du socle commun de connaissances.


.   Les aides spécialisées à l'école telles que décrites ci-dessous sont mises en place après une analyse approfondie de la difficulté et de ses origines possibles, par les enseignants spécialisés et le psychologue scolaire en lien avec le professeur des écoles. Elles sont pensées en coordination avec la famille et les partenaires extérieurs. Pour chaque situation, un projet individuel spécialisé est mis en oeuvre, évalué et réajusté au fur et à mesure des besoins et des progrès de l'enfant. Ce regard pluriel, interdisciplinaire permet une analyse globale de la difficulté en synthèse, en équipe éducative ou de suivi de la scolarisation :


L'aide spécialisée à dominante pédagogique: c'est un accompagnement de l'enfant dans le travail d'élaboration de sa pensée afin qu'il puisse effectuer les tâches scolaires qui lui sont demandées. Cette remédiation pédagogique qui ne s'appuie pas directement sur le travail fait en classe a pour objectif d'aider l'enfant à prendre conscience de ses stratégies et du raisonnement en jeu dans l'acte d'apprendre, cheminement de la pensée essentiel que le professeur des écoles n'a pas la possibilité de proposer en classe, en présence de tous les élèves. Elle vise la restauration ou la construction de compétences d'apprentissage.

 

L'aide spécialisée à dominante rééducative : elle s'adresse à l'enfant qui malgré les différentes aides apportées par l'enseignant de la classe, manifeste des difficultés scolaires affectant sa capacité à apprendre et à investir son statut d'écolier. Les difficultés peuvent se traduire par des manifestations comportementales (agitation, instabilité, difficultés relationnelles, inhibition, inattention, opposition...). L'aide rééducative individuelle ou en très petit groupe, s'avère particulièrement pertinente quand l'enfant ne peut être disponible pour les apprentissages ou quand il n'a pas mis en place les compétences indispensables pour apprendre (capacité à être seul, socialisation suffisante, acceptation de la frustration, appuis identitaires solides, sécurité affective...). Elle permet alors à l'enfant de construire ou de reconstruire ses compétences d'élève, par un engagement actif et personnel qui vise à restaurer chez lui l'estime de soi et le désir d'apprendre.

 

Le psychologue de l'Education Nationale  participe à l'analyse de la difficulté à la demande de la famille ou de l'enseignant. Il prend en compte la dimension psychoaffective et cognitive de l'enfant et son histoire singulière. Il ouvre un espace d'écoute et de parole, propose des entretiens psychologiques et/ou un bilan psychologique. Il participe à la réflexion, il suscite les questionnements, les changements de regard, il apporte ses éclairages dans la compréhension de situations complexes et assure si besoin le lien avec les services extérieurs.

 

AFPEN / FNAME / FNAREN

Publié dans sauvons les rased

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article