manifestations dans Toulouse

Publié le par crabie

Rassemblement du 10 décembre :


Mercredi après-midi a eu lieu un rassemblement rue Alsace-Lorraine, au métro Capitole. Les syndicats enseignants et étudiants mais également les associations de parents d'élèves et les associations professionnelles, au milieu de guirlandes d'affichettes, de banderoles et toujours en gilets fluo, dénoncent la réforme de Xavier Darcos et la fermeture de 3000 postes de RASED, la diminution du temps d'heures d'enseignement ou encore la fin de la scolarisation des deux ans dans les maternelles.

Le succès a été tel qu'il a fallu improviser un défilé afin de contenir la foule venue nombreuse apporter son soutien.


Les écoles contre la réforme Darcos : même le samedi !

(AFP) Entre 3.500 et près de 5.000 personnes, selon les estimations de la police et des organisateurs, ont manifesté, ce samedi 13 décembre à Toulouse, pour protester contre «la casse de l'école publique».

Rassemblés derrière une banderole «Service public d'Èducation: non à la casse» et à l'appel de divers syndicats d'enseignants, d'associations éducatives ou de parents d'élèves, les manifestants ont défilé dans le centre-ville de Toulouse aux cris de «Dans les écoles, y'a du boulot et dans la rue y'a des chômeurs, embauchez !»

De nombreuses personnes, revêtues d'un gilet jaune fluorescent réfléchissant, étaient venues en famille pour prendre part à la manifestation au sein de laquelle de nombreuses pancartes ou banderoles d'écoles toulousaines portaient la mention «Enseignants, parents en colère».

«Les réseaux d'aide sont en danger, la maternelle est menacée, les postes supprimés par milliers. Non, non, non à la casse de l'école!» était scandé par de nombreux manifestants en tête de cortège.

«Il faut les arrêter, ils veulent tout casser», criait un groupe de membres des réseaux d'aides spécialisées aux enfants en difficulté (Rased), menacés, selon eux, par la réforme du ministre de l'Education nationale.

On notait la présence de nombreux parents d'élèves avec enfants et poussettes. 

C'était le moment d'essayer les nouvelles chansons écrites par une collègue du collectif31-sauvons les RASED :


Sur l'air de « Vive le vent »

« On veut d'l'aide, on veut d'l'aide

On veut des RASED

Pour aider les élèves en difficulté ! OUI

Les RASED, les RASED

Faut pas les enlever

Au contraire, au contraire

Faut les multiplier ! »


Ou encore

« L'as-tu vu, l'as-tu vu

L'école en colère (bis)

L'as-tu vu, l'as-tu vu

L'école en colère

Et son projet foutu

 

Il s'appelle Père DARCOS

Qui s'en fout des gosses (bis)

Il s'appelle Père DARCOS

Qui s'en fout des gosses

GARE A LA RIPOSTE »


A travers ce type de manifestation on sent que quelque chose bouge : une vraie prise de conscience ? Un espoir ?



Publié dans sauvons les rased

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article