Lettres à recommander

Publié le par Tito


lettre-type-retractation-offre-credit.jpgLe collectif "Sauvons les Rased 31", l'AME 31 et l'ensemble des collègues motivés ont rédigé deux lettres, l'une à destination des Maires, et l'autre à destination des IEN, des DASEN et Recteurs.

Nous vous les recommandons chaudement !

Copiez sans vergogne.

 

Les Enseignants Spécialisés                                                         Toulouse le 30.06.2012

RASED 

Option « E » et « G » 

de Haute-Garonne.

 

 

 

A Madame, Monsieur le Maire de 

 

 

 

Vous n’êtes pas sans savoir que l’implantation des postes des enseignants spécialisées « E » et « G » exerçant en RASED (réseau d’aides spécialisées aux élèves en difficultés) a été profondément modifiée pour la rentrée prochaine. Tous les postes encore rattachés à ce jour aux différentes écoles élémentaires de votre commune ont été fermés (à savoir 96 postes pour le département) et sont ré-ouverts administrativement pour la rentrée 2012, auprès des inspections de circonscription à raison de un par spécialité, soit 20 postes de rééducateurs « G » et 20 postes de maitres d’adaptation « E ». Les postes de psychologues n’ont pas été touchés par cette réorganisation mais deux ont été fermés.

 Au moment où nous vous adressons ce courrier nous n’avons encore aucun élément précis sur l’implantation géographique de ces postes.

Outre que le travail auprès des élèves va s’en trouver fortement perturbé, nous voudrions attirer votre attention sur le point suivant : nous souhaitons vivement que, dans la mesure du possible, les salles affectées aux personnels pour remplir leurs missions auprès des élèves en difficulté ainsi que le matériel qui s’y trouve soient préservés pour l’année scolaire 2012/21013.

 En effet il est tout à fait possible que les enseignants nommés sur ces postes puissent encore travailler auprès des élèves et nous voudrions vous rappeler ici l’importance de garantir aux élèves avec lesquels nous travaillons, un local offrant un cadre identifié, accueillant, sécurisant et structuré. C’est en tous cas la position que nous allons défendre auprès de l’administration avec le soutien actif de nos collègues psychologues qui n’envisagent pas de travailler sans la structure RASED telle que le prévoit les textes. De plus nous gardons l’espoir que le ministère revienne sur les fermetures intervenues à la dernière carte scolaire. 

Quoiqu’il en soit l’année scolaire à venir est pour nous une année de transition, il est donc très important que tous les moyens permettant aux RASED de fonctionner soient maintenus en l’état durant cette période.

 

 

Veuillez recevoir Madame, Monsieur le maire nos salutations très respectueuses.

 

 

Copie à Mesdames et Messieurs les IEN et directeurs d’école.

 

 

 

 

 

 

Le Collectif 31 Sauvons les RASED

 

 

 

à

 

M. DUGRIP, Recteur de l’académie de Toulouse

s/c de M. FLOC’H, D.A.S.E.N. de la Haute- Garonne

s/c de Mesdames et Messieurs les IEN et IENASH

 

 

Toulouse, le 1er juillet 2012,

 

Monsieur le Recteur d’académie,

 

Le « Collectif 31 Sauvons les RASED », qui regroupe des enseignants spécialisés, des enseignants, des représentants de parents d’élèves FCPE et des représentants syndicaux SNUIPP31, SGEN31, SUD Education 31, nos associations professionnelles AME31, AREN31, APSEN31, reste mobilisé sur le devenir des RASED et les missions des enseignants spécialisés et psychologues qui y travaillent.

 

Nous rappelons qu’à ce jour la circulaire 2009 constitue toujours le cadre réglementaire des fonctions et missions des personnels spécialisés travaillant en RASED. Pourtant, les réunions tenues récemment dans de nombreuses circonscriptions, laissent craindre des positionnements parfois contradictoires de la part des IEN en ce qui concerne les nouveaux postes spécialisés E et G de circonscription. Il en est de même dans beaucoup de départements. A travers  nos organisations professionnelles, et syndicales nous recensons d'énormes disparités concernant les fonctionnements des RASED. Nous nous interrogeons sur la signification de ce manque d’unité au regard du cadre légal national. Nous serons attentifs à recenser  et centraliser les informations et les directives données, et nous serons amenés à en faire état à chaque fois qu’elles nous paraîtront préjudiciables au fonctionnement des RASED.

 

A l’issue de la réunion que nous avons tenue le 25 juin 2012 (et qui réunissait des personnels affectés en postes de circonscription, des personnels qui perdent leur poste à la rentrée, des enseignants et) à laquelle étaient invités des représentants de « l’Appel des Appels », trois points nous paraissent essentiels pour pouvoir fonctionner à la rentrée:

 

- Préserver l’identité du RASED : identité professionnelle de chaque enseignant spécialisé avec un lien fort avec les psychologues scolaires, avec des temps de concertation RASED  dans une synergie de ces 3 spécialités.

- Ne pas désavouer  l’ensemble de nos missions définies dans la circulaire de 2009, en les réduisant à la seule posture de « l’expert ». 

- Défendre le suivi des élèves en difficulté et le travail de proximité dans les écoles en lien avec les projets d’écoles et articulé à l’aide apportée par les enseignants de classe.

 

A ce propos nous vous informons que nous avons adressé à tous les maires un courrier demandant le maintien des locaux utilisés par les enseignants spécialisés, ainsi que du matériel qui s’y trouve, pour l’année 2012/2013.

 

Enfin,  nous demandons la réouverture des postes E et G fermés cette année, tout en sachant que les attaques subies depuis 3 ans ont fortement perturbé les RASED et nuisent à leur fonctionnement. Sur 79 antennes, il n'en restait que 16 complètes cette année, 63 étaient incomplètes voire réduites à une seule des trois spécialités. Nous avons tout mis en œuvre pour maintenir la qualité de notre travail au prix de choix parfois difficiles : écoles non couvertes, priorités posées dans les prises en charge avec pour conséquence  un nombre important d'élèves qui n’ont pas pu bénéficier d’un suivi approprié.

 

Il nous semble évident que la décision de constituer des réseaux de circonscription est en contradiction avec la définition de réseaux de proximité et va accentuer ces conséquences négatives. Ce qui a été fait cette année n'est pas une simple réduction de postes ni même un redéploiement, c'est une attaque qui vise au démantèlement de l'aide spécialisée pour les élèves/enfants en difficulté.  Cela ne peut qu’aboutir à une dégradation non seulement des conditions de travail des enseignants spécialisés, mais de tous les enseignants et donc des conditions d’apprentissage des élèves. Là encore, nous en appelons au simple respect du cadre légal définissant ce dispositif d'aide. 

 

Ce qui a été fait en Haute-Garonne ne peut que renforcer les inégalités territoriales dont les élèves sont les premières victimes, et que nous vivons de plein fouet alors que nous sommes tous fonctionnaires de l’Etat au sein d’une Education Nationale. 

 

 Nous jugeons indispensable de faire apparaître par tous les moyens possibles la nécessité des aides spécialisées au sein des RASED à l’école et de rendre visibles tous les endroits où cela ne sera pas possible. 

 

 

 

SIGNATURE : 

Le Collectif 31 Sauvons les RASED

Publié dans sauvons les rased

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article